Oct
01
2015

Vale et l'hydrométallurgie

De l’extraction à la mise en pulpe - Le minerai de nickel une fois extrait est acheminé par camion vers l’unité de préparation du minerai. Criblés, puis broyés, les minerais de latérite et de saprolite sont mélangés à de l’eau pour former une pulpe. Celle-ci est acheminée par un tuyau vers l’usine. @ 2015 - Charlotte Antoine De l’extraction à la mise en pulpe - Le minerai de nickel une fois extrait est acheminé par camion vers l’unité de préparation du minerai. Criblés, puis broyés, les minerais de latérite et de saprolite sont mélangés à de l’eau pour former une pulpe. Celle-ci est acheminée par un tuyau vers l’usine.

Autre usine, autre procédé. Vale met en oeuvre l'hydrométallurgie, procédé très complexe choisi pour extraire le nickel et le cobalt, le seul propre à traiter les latérites à basse teneur. C'est en 1995 que le groupe canadien Inco lance son étude de faisabilité d'une usine de traitement du minerai de nickel en Nouvelle-Calédonie. Quatre ans plus tard, une usine pilote teste le procédé. La construction de l'usine du Grand Sud commence en 2000, s'arrête puis reprend en 2005. La mise en service de l'usine débute progressivement en 2011. Vale Nouvelle-Calédonie monte aujourd'hui en puissance.

Informations supplémentaires