Bannière
Mai
02
2015

Sifrais mise sur l’innovation

Pains de mie, baguettes, viennois et pâtes à pizza… Une boulangerie est désormais intégrée dans l’unité de production. Un choix qui permet à Sifrais de gagner en fraîcheur, en coûts, et en réactivité. « Cela m’a permis aussi de lancer les pizzas et les sandwichs baguettes, ce qui n’aurait pas été possible sans notre propre boulangerie sur place », explique le chef d’entreprise. @ E. Aubry / Sifrais Pains de mie, baguettes, viennois et pâtes à pizza… Une boulangerie est désormais intégrée dans l’unité de production. Un choix qui permet à Sifrais de gagner en fraîcheur, en coûts, et en réactivité. « Cela m’a permis aussi de lancer les pizzas et les sandwichs baguettes, ce qui n’aurait pas été possible sans notre propre boulangerie sur place », explique le chef d’entreprise.

En 2006, Gilles Lecoindre rachète le département pâtes fraîches de la SARL Millo. Trois ans plus tard, à la recherche de relais de croissance et après un séjour en Métropole, il réalise que la Calédonie n’a pas d’offre de club sandwich, pourtant parfaitement adapté à nos modes de fonctionnement. Il crée alors sa première gamme de sandwichs sous la marque Viv. Nous sommes en 2008. Dès lors, Sifrais n’a eu de cesse de se développer. Désormais installée à la Zac Panda, l’unité de production propose plus de 80 références.

1 000 m2

Les débuts de Sifrais se font avec les clubs sandwichs puis les viennois et les salades. Mais l'entreprise devient trop petite pour envisager toute croissance. Gilles Lecoindre décide alors de construire une nouvelle usine. Trouver un terrain, des financements... l'aventure n'est pas simple mais en 2011, son projet remporte le prix spécial du jury sur 68 projets présentés lors de la Journée outre-mer développement qui récompense des jeunes entreprises dynamiques. Tout s'accélère alors. Le chef d'entreprise obtient la double défiscalisation, un accord sur un important crédit bancaire, et le projet de 500 millions de francs prend forme. Après un an de travaux de construction, l'usine de 1 000 m2 entre en fonction en mai 2013 à la Zac Panda. Elle compte aujourd'hui trente employés. « Et nous avons encore des capacités de production et des perspectives de croissance en développant le "2e huit", la tranche de production "midi – 20h". »

Reportage : Charlotte Antoine - Photos : Eric Aubry / Sifrais

Informations supplémentaires

Made InDernière parution


Publié le 19 Avril 2016, 12.54
Made In N°36
2016 s’annonce comme un cru très atypique : atypique à l’image du nouveau format du Made In qui change pour vous être plus agréable et qui devient trimestriel pour répondre à l’attente de ses lecteurs. Mais le c

Dernière minute


Publié le Mercredi 22 Mars 2017
Quel programme présidentiel pour l'outre-mer français et les entreprises calédoniennes
Le 17 mars dernier lors d’une conférence de presse au sein de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, la Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie, la CPME-NC et NC T&I, avec le soutien de [...]

FINCnews

Restez informé ! Abonnez-vous à notre lettre d'information...