Bannière
Déc
18
2015

Made In N°35

Editorial

Engagés pour une économie endogène participative !

La Calédonie saura-t-elle passer le cap de 2016 dans une relative sérénité économique, sociale et institutionnelle ? L’enjeu est de taille au regard de la situation économique et budgétaire dégradée, du trou d’air structurel de l’économie du nickel, et à l’image de la réforme du modèle économique et social inscrit dans l’Agenda partagé d’août 2014.

Tous les partenaires signataires de cet Agenda en sont conscients. Il est nécessaire que certaines forces politiques et syndicales non signataires se raccrochent au train de ces nécessaires réformes. Certains ont tellement peur de l’enjeu qu’ils ont déjà jeté les armes… Car, c’est vrai, cette réforme du modèle mérite du courage : courage politique, courage syndical. Elle mérite aussi beaucoup d’engagement et de réunions de travail, bénévolement pour les chefs d’entreprise. Elle mérite surtout beaucoup d’humilité et de la responsabilité sociétale. Enfin, elle est anxiogène, comme toute réforme structurelle, car elle nous sort tous de nos zones de confort. Cette réforme mérite surtout un peu de hauteur de vue, loin des miasmes de certains réseaux sociaux qui font du populisme leur misérable fonds de commerce.

La FINC et ses adhérents se sont engagés avec volontarisme dans ces réformes compliquées, en acceptant des orientations parfois risquées pour l’industrie de transformation calédonienne : mise en œuvre d’une TGC avec suppression de la TGI, renforcement de la fiscalité sur le capital, nouvelles orientations de la gouvernance dans les entreprises, etc. François Mauriac s’étonnait de l’infinie patience des populations. Aujourd’hui, en Calédonie « Ça passe ou ça casse ! ». Mettons tout en œuvre pour que « ça passe », car cette réforme, dans sa globalité et ses équilibres, est peut-être le dernier levier de croissance que nous pouvons tous actionner en 2016. Et si « ça casse » au niveau économique et social en 2016, il y a peu de chance que « ça passe » sereinement au niveau institutionnel et politique de 2017 à 2022… car les Calédoniens risqueraient de perdre patience.

Merci aux industriels de la FINC pour leur fidèle engagement en 2015. Bonnes fêtes de fin d’année, meilleurs vœux industriels et familiaux pour 2016 !

Xavier Benoist,
président de la Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie

Pour téléchargez le Made In N°35 au format PDF, cliquez sur le lien ci-dessous :
icon Made In N°35 (13.11 MB)

Sommaire

À la une
Mission commerciale du GFLM en Calédonie
Les travaux étaient supervisés par le cabinet de la Ministre et la Direction générale de l’Outre-Mer. Y o[...]
Lire la suite - Déjà lu : 360 visites
4es Rencontres économiques du Pacifique Sud
La Représentation patronale du Pacifique sud (RPPS), regroupant les CGPME de Polynésie française et de Nouve[...]
Lire la suite - Déjà lu : 330 visites

Dossiers
TGC : Compétitivité... l’industrie mobilisée
Déjà trois tentatives… La quatrième sera-t-elle la bonne ? Voilà en effet déjà trois fois que l’on travaille à la mise en œuvre d’une taxe de type TVA. À cela, plusieurs raisons, et notamment une insuffisante visibilité sur son impact[...]
Lire la suite - Déjà lu : 894 visites

L'industrie vous ouvre son cœur
La Périgourdine : Dans les coulisses
Après deux ans de transition, La Périgourdine a fait peau neuve. Un investissement conséquent de 330 mill[...]
Lire la suite - Déjà lu : 1193 visites


Dernière minute


Publié le Mercredi 22 Mars 2017
Quel programme présidentiel pour l'outre-mer français et les entreprises calédoniennes
Le 17 mars dernier lors d’une conférence de presse au sein de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, la Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie, la CPME-NC et NC T&I, avec le soutien de [...]

FINCnews

Restez informé ! Abonnez-vous à notre lettre d'information...

L'industrievous ouvre son cœur


Publié le Mardi 06 Avril 2010
Socalait - Comment sont fabriqués nos yaourts ?
Commentsont fabriquésnos yaourts ? Rachetée par Socalait au mois de décembre dernier, l’usine de production de Nestlé tourne aujourd’hui à plein régime pour Tennessee Farm et Yoplait. Reportage chez Tennessee Far