Bannière
Sep
08
2009

Batical au service de la maison

Installée à Ducos depuis 1992, Batical a pour vocation de protéger, d’aménager et de décorer. Rencontre avec une entreprise pour qui modernité rime avec technicité.

Entreprise familiale, Batical a été fondée le 6 décembre 1972 par Henry Kapp et Gérard Baquet. « Ils ont commencé par les portes KZ et les fermetures métalliques », raconte celui qui a pris la relève, François Kapp, le fils d’Henry. En 1992, l’entreprise s’installe à Ducos et, très vite, rencontre le succès qu’on lui connaît.
En fait, Batical aujourd’hui, c’est deux entreprises sur un même site : Batical et Alubaie. La société historique propose des fermetures métalliques : volets, portes de garages, rideaux pour locaux commerciaux ou industriels, etc. Elle compte également un département « menuiserie PVC », et elle produit des stores et des aménagements de placards. Quant au département Négoce, il propose des produits techniques du bâtiment tels Velux, faux plafonds, etc.

Des produits de qualité assemblés en atelier

« La grosse partie de l’activité de Batical est bien l’industrie de transformation, confirme François Kapp, car nous valorisons des composants importés en les assemblant dans nos ateliers. Tout est fait à façon, sur mesure. » De son côté, Alubaie, créée il y a deux ans, prend en charge la menuiserie alu.
« Tout ce qui peut être fabriqué localement l’est, » assure le chef d’entreprise qui a toujours cru au développement de l’industrie locale. L’objectif de Batical, depuis ses origines, est de proposer le meilleur rapport qualité/prix. « Nous choisissons des produits de base de qualité, les assemblons avec la technicité locale, de façon à sortir un produit fini à un prix compétitif. »

Réception des travaux

Cette recherche continuelle du meilleur produit au meilleur prix est une culture d’entreprise que l’on doit à Henry Kapp et Gérard Baquet, et elle a permis à Batical d’assurer une pérennité à ses produits. « Avoir
35 ans d’existence, cela veut bien dire quelque chose 
», sourit François Kapp. D’ailleurs, depuis un peu plus de six mois, le chef d’entreprise a mis en place un nouveau service à la clientèle. « C’est primordial. »
Les technico-commerciaux vont en effet sur les chantiers lorsque ces derniers sont terminés, et ils s’assurent à la fois de la qualité des travaux et de la satisfaction du client, notamment auprès des particuliers. Aujourd’hui, les chantiers évoluent en matière de technicité, de plus en plus pointue. Raison pour laquelle, Batical met l’accent sur le personnel qualifié, formé aux produits. « On peut avoir le meilleur produit du monde, si on ne sait pas le mettre en œuvre, on ne tient pas longtemps. Notre métier connaît une réelle évolution. Il nous faut donc des techniciens d’expérience. » Car l’objectif avoué est bien de satisfaire le client, en lui proposant le service le plus approprié à sa demande.

Informations supplémentaires

Made InDernière parution


Publié le 19 Avril 2016, 12.54
Made In N°36
2016 s’annonce comme un cru très atypique : atypique à l’image du nouveau format du Made In qui change pour vous être plus agréable et qui devient trimestriel pour répondre à l’attente de ses lecteurs. Mais le c

Dernière minute


Publié le Mercredi 22 Mars 2017
Quel programme présidentiel pour l'outre-mer français et les entreprises calédoniennes
Le 17 mars dernier lors d’une conférence de presse au sein de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, la Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie, la CPME-NC et NC T&I, avec le soutien de [...]

FINCnews

Restez informé ! Abonnez-vous à notre lettre d'information...