Bannière
Aou
17
2010

Saint-Vincent - Au cœur du riz

n L’arrivée Étant donné l’absence de rizières en Calédonie, l’usine reçoit du riz cargo, un riz brun appelé riz Paddy, en provenance d’Australie et de Thaïlande, dont on a enlevé l’écorce. Avant d’être livré sur le Territoire, il reçoit un traitement particulier qui évite, notamment, la prolifération des charançons et autres insectes. À son arrivée, ce riz brun va être stocké dans l’un des cinq silos attenant à l’usine Photo : Marc Le Chélard n L’arrivée Étant donné l’absence de rizières en Calédonie, l’usine reçoit du riz cargo, un riz brun appelé riz Paddy, en provenance d’Australie et de Thaïlande, dont on a enlevé l’écorce. Avant d’être livré sur le Territoire, il reçoit un traitement particulier qui évite, notamment, la prolifération des charançons et autres insectes. À son arrivée, ce riz brun va être stocké dans l’un des cinq silos attenant à l’usine

En Calédonie, il est l’aliment phare, celui qui complète tous les repas. Brun ou blanc, il se cuisine à toutes les sauces. Mais si le riz est un incontournable des assiettes, sa transformation est souvent un mystère… Le Made In est allé à la rencontre de la Rizerie Saint-Vincent à la Tamoa pour en savoir plus.

Certifiée ISO 22000

Le groupe Saint-Vincent a engagé simultanément deux démarches : une certification ISO 9001 en mai 2008 pour le GIE, et une autre ISO 22000, système de management de la sécurité des aliments pour la Rizerie, en janvier 2009. Du côté de l’usine, il aura fallu moins d’un an pour obtenir la certification. Un an durant lequel la direction de la Rizerie, dont Madeline Daly-Camoin, responsable Qualité et Nutrition, et l’ensemble du personnel ont observé à la loupe toutes les procédures, évalué les risques physiques, chimiques, microbiologiques, et allergènes en amont sur les matières premières, au niveau de la production, et jusqu’au consommateur final. Ils ont été aidés dans cette démarche par l’Institut de la Qualité. Certes, cette norme internationale n’a pas vocation à garantir la qualité du produit. Mais le système de management de sécurité alimentaire mis en place tend à améliorer le process, et par voie de conséquence, la qualité. Pour exemple, chaque nouvelle récolte est soumise à des analyses génétiques pour en vérifier la variété et la qualité. De la même manière, des contrôles sont régulièrement effectués sur l’ensemble de la ligne de production.

Informations supplémentaires

Made InDernière parution


Publié le 19 Avril 2016, 12.54
Made In N°36
2016 s’annonce comme un cru très atypique : atypique à l’image du nouveau format du Made In qui change pour vous être plus agréable et qui devient trimestriel pour répondre à l’attente de ses lecteurs. Mais le c

Dernière minute


Publié le Lundi 20 Février 2017
Concours général agricole 2017
Du 25 fevrier au 5 mars, les produits calédoniens s'exposeront sur le Salon International de l'Agriculture (SIA) et participeront au concours général agricole 2017. Cet évenement est porté par la Chambre d[...]

FINCnews

Restez informé ! Abonnez-vous à notre lettre d'information...